Groupement SSSM (Service de Santé et de Secours Médical)

Historique du SSSM 16
La professionnalisation du service de santé date de 2000 avec la parution de 2 décrets créant le cadre d’emploi des médecins et pharmaciens et ainsi que celui des infirmiers sapeurs-pompiers professionnels. 

En 1993 le Dr Gérard Cosson puis le Dr Alain DUBOST sont les premiers médecins recrutés sous un statut contractuel au SDIS16.

En 2002 la pharmacie  est autorisée et un pharmacien professionnel est recruté. C’est une des première Pharmacie de SDIS à exister en France.
 
Composition actuelle SSSM
Le médecin chef départemental, le Médecin Lieutenant-Colonel Fabrice Couraud, dirige le Service de Santé et de Secours Médical.
Le service comprend également un médecin-chef adjoint, le Médecin Lieutenant-Colonel Jacques BARTHES, un pharmacien-chef, le Pharmacien Lieutenant-Colonel Stéphane LAFOND et un infirmier en chef, l’Infirmier principal Mikaël LETERTRE.

Le service compte en son sein :
* 38 Médecins dont 1 professionnel ;
* 39 infirmiers dont 1 professionnel;
* 9 pharmaciens dont 1 professionnel ;
* 3 vétérinaires volontaires ;
* 4 psychologues cliniciens.

Service Médecine Professionnelle et Aptitudes

Le S.S.S.M. est sollicité par les différentes entités du SDIS et ses activités couvrent les secteurs suivants :

* Pratique périodique de la médecine professionnelle et d'aptitude des sapeurs-pompiers aussi bien professionnels que volontaires.
* Conseil en matière de médecine préventive, d'hygiène et de sécurité, tout particulièrement auprès du Comité d'hygiène et de sécurité ainsi que du commandement.
* soutien sanitaire des interventions du SDIS et le secours d’urgences aux sapeurs-pompiers
* participation à la formation des sapeurs-pompiers dans le cadre du secours aux victimes
* surveillance de l’état de l’équipement médico-secouriste du SDIS, grâce à la pharmacie.

Service de la Pharmacie Départementale

Le pharmacien-chef départemental anime et coordonne les pharmaciens du corps départemental afin de réaliser l’ensemble des missions suivantes : Il est également assisté dans ses fonctions par des personnels administratifs et techniques et sapeurs-pompiers.
1/ La prévention des risques infectieux et la veille sanitaire, au quotidien (procédures de désinfection des VSAV,…) ou lors d’alertes sanitaires (pandémie, SRAS…)

2/ Le conseil pharmaceutique et toxicologique face aux risques NRBCe : les pharmaciens interviennent à ce titre en qualité de conseiller pharmaceutique en cas d’opération mettant en jeu des matières dangereuses avec engagement de la CMIC et participent aux formations en la matière. Le pharmacien-chef assure également un conseil technique auprès de la hiérarchie.

3/ La pharmacie à usage intérieur : prévue par code de la santé publique, la gérance de la pharmacie à usage intérieur est assurée en Charente par le pharmacien-chef. Au-delà de ses autres missions, il est responsable des activités pharmaceutiques.
La pharmacie est chargée de répondre aux besoins pharmaceutiques du SDIS et notamment :
- d'assurer, la gestion, l'approvisionnement, la préparation, le contrôle, la détention et la dispensation des médicaments, produits ou objets pharmaceutiques ainsi que des dispositifs médicaux et d'en assurer la qualité à toutes les étapes du circuit, jusqu’à leur utilisation ; Dans une logique d’unicité de prestations, les matériels médico-secouristes, biomédicaux ainsi que les produits et matériels nécessaires à la prévention des risques infectieux ainsi que la responsabilité du circuit d’élimination des déchets d’activité de soins à risque infectieux sont confiés à la pharmacie.
- de mener ou de participer à toute action de formation et d'information sur ces médicaments, matériels, produits ou objets, ainsi qu'à toute action de promotion et d'évaluation de leur bon usage, de contribuer à leur évaluation et de concourir à la pharmacovigilance et à la matériovigilance et à toute action de sécurisation du circuit du médicament et des dispositifs médicaux ; les maintenances préventives et curatives des matériels biomédicaux sont confiés à la pharmacie départementale.
- de mener ou de participer à toute action susceptible de concourir à la qualité et à la sécurité des traitements et des soins dans les domaines relevant de la compétence pharmaceutique.

4/ L’astreinte pharmacien intervient à la demande du CODIS pour tout ravitaillement sanitaire urgent, en cas d’opérations mettant en cause des matières dangereuses, en cas de mise en œuvre du dispositif ORSEC-NoVi (plan rouge) et si besoin, en cas de soutien sanitaire opérationnel (SSO)